Infos pratiques

Modification simplifiée n°1 du PLU :

Le dossier est consultable en mairie pour concertation.

Des travaux de rénovations sont entrepris à la Bibliothèque ainsi qu'à la maison Elissonde. Des subventions DETR ont été accordées (voir image).

La commune de St Etienne de Baigorry a reçu une candidature spontanée pour l’occupation temporaire de toits publics, dans un but d’installation et d’exploitation de toitures solaires photovoltaïques.

Afin de satisfaire aux dispositions des articles L.2121.1 et L.2122-1-4 et suivants du Code Général de la Propriété des Personnes Publiques (CGPPP) et d’assurer la transparence et l’égalité de traitement des candidats potentiels à l’occupation du domaine public de la commune de St Etienne de Baigorry pour l’exercice d’activités économiques, il est procédé à une publicité préalable à la délivrance d’un titre d’occupation temporaire du domaine public en application des articles ci-dessus cités du CGPPP.

Objet de l’occupation :

  • Plaza Xoko, 157 Etxauzeko bidea, 64430 St Etienne de Baigorry
  • Trinquet et Mur à Gauche, 230 Irulegiko errepidea, 64430 St Etienne de Baigorry
  • VVF, 185 Irubeko bidea 64430 St Etienne de Baigorry

Nature de l’activité : mise en place et exploitation d’installations solaires photovoltaïques

Durée de l’occupation : 25 ans

Tous les détails de l'avis de publicité sont en pièce jointe.

 

Demande d’indemnisation à déposer du 1er juin 2022 au 30 juin 2022 inclus.

Ouverture de l’indemnisation pour calamité agricole : Pluies et inondations du 8 au 12 décembre 2021 (Arrêté du 16 mai 2022).

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques impactés par les pluies et inondations du 8 au 12 décembre 2021, ayant subi des pertes de fonds éligibles dans les communes reconnues en calamité agricole par l’arrêté ministériel du 16 mai 2022 peuvent présenter leur demande d’indemnisation :

  

                                             Du 1er juin 2022 au 30 juin 2022 inclus.

Peuvent constituer un dossier de demande d’indemnisation, les agriculteurs déplorant des pertes suivantes, dans les communes éligibles :

  • Pertes de fonds : dommages aux sols , fossés, chemins, ouvrages, palissages, clôtures et grillages, matériel technique, plantations pérennes (noisetiers, vigne, actinidiers), stocks à l’extérieur et cheptel vif.

.

  • Zone sinistrée : Abitain ; Ahaxe-Alciette-Bascassan ; Aldudes ; Anhaux ; Aramits ; Arbonne ; Aren ; Arette ; Arthez-d'Asson ; Asasp-Arros ; Ascain ; Ascarat ; Asson ; Aste-Béon ; Aussurucq ; Auterrive ; Autevielle-Saint-Martin-Bideren ; Banca ; Barcus ; Bardos ; Bassussarry ; Bayonne ; Béhorléguy ; Bérenx ; Bergouey-Viellenave ; Bidache ; Bidarray ; Bielle ; Biriatou ; Bordes ; Bosdarros ; Buzy ; Cambo-les-Bains ; Came ; Carresse-Cassaber ; Castagnède ; Chéraute ; Coarraze ; Cuqueron ; Denguin ; Diusse ; Eaux-Bonnes ; Escos ; Escot ; Espelette ; Espiute ; Gomer ; Guiche ; Halsou ; Irissarry ; Irouléguy ; Ispoure ; Itxassou ; Jatxou ; Jaxu ; Juxue ; Laà-Mondrans ; Lahontan ; Larrau ; Larressore ; Laruns ; Lasse ; Lasseube ; Lées-Athas ; Léren ; Lescun ; Licq-Athérey ; Livron ; Louhossoa ; Louvie-Soubiron ; Meillon ; Mendionde ; Mendive ; Monein ; Nabas ; Oloron-Sainte-Marie ; Oraàs ; Ordiarp ; Orin ; Osse-en-Aspe ; Ossès ; Saint-Dos ; Sainte-Engrâce ; Saint-Étienne-de-Baïgorry ; Saint-Jean-le-Vieux ; Saint-Martin-d'Arrossa ; Saint-Michel ; Saint-Pé-de-Léren ; Saint-Pée-sur-Nivelle ; Salies-de-Béarn ; Sames ; Sauveterre-de-Béarn ; Tabaille-Usquain ; Uhart-Cize ; Urepel ; Urt ; Ustaritz ; Villefranque.

Les dossiers sont à déposer au format papier.

Vous pouvez télécharger les éléments sur le lien suivant :

https://www.pyrenees-atlantiques.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-developpement-rural/Les-aides-agricoles/Calamites-agricoles/Ouverture-de-l-indemnisation-pour-calamite-agricole-Pluies-et-inondations-du-8-au-12-decembre-2021

Les documents peuvent également être téléchargés en pièces jointes.

Pour un appui à la constitution de votre dossier, vous pouvez contacter le service Agriculture de la DDTM au 05 59 80 87 33.

 

 

Télétravailleurs et étudiants, l'Espace de Travail Partagé de Baigorri vient d'ouvrir ses portes !

Vous pourrez y travailler ou étudier.

Téléchargez le formulaire d'inscription.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Dans le cadre d’un programme européen de coopération transfrontalière, 13 partenaires de chaque côté de la frontière ont participé à la mise en place d’un projet suivant un axe Saint-Jean-Pied-de-Port-Pampelune passant par la zone de coeur, le Pays Quint, soit une itinérance de 80 km :


 Office de Tourisme de Pampelune / Office de Tourisme du Pays Basque / Mairie d’ Esteribar / Consejo de Larrasoaña / Consejo de Zubiri / Consejo de Eugi, chef de file / Commission Syndicale de la Vallée de baigorri / Groupement Pastoral d’Argintzu / Groupement Pastoral d’Egurza / Mairie d’Urepel / Mairie des Aldudes / Mairie de Banca / Mairie de Saint Etienne de Baigorri.


L'objectif est d’inverser la tendance d’érosion de la population des fonds de vallée, et pour ce faire, de développer l’attractivité du territoire, en redynamisant les vallées, en les revalorisant économiquement au profit des habitants, des acteurs et des visiteurs. Il a également pour but de valoriser les ressources naturelles, culturelles et identitaires de cette région, avec la création de différents sites d’interprétation de l’histoire de la Navarre, la découverte du patrimoine minier (visite de galeries) et l’exploitation des ressources identitaires du territoire (Euskara, diaspora, chant, danse…). Ce projet entend aussi développer les sports de nature et promouvoir les produits locaux, la gastronomie. Avec la présence d’espaces urbains comme celui de Pampelune, la réciprocité urbain-rural sera expérimentée afin d’apporter un caractère innovant au projet.

Le coût global de ce projet Kintoan Barna est estimé à 2 823 145 €, dont 65% provient du Fond Européen de Développement Régional (FEDER).

interreg-poctefa-logotipo.pngunion-europea-logotipo.png

Encore de nos jours, la plupart des périodes de l’histoire du Pays Basque restent dans l’ombre. La cause en est moins une méconnaissance que l’absence de diffusion. La transmission de ce savoir ne demande qu’à être développée et adaptée à un large public.

La création du centre d’interprétation Mehaka portée par la commune va en ce sens. L’exposition qui traitera de l’histoire de la Basse-Navarre à partir de son intégration dans le royaume de Navarre, jusqu’à son incorporation complète dans l’État Français (1189-1789) permettra d’offrir quelques bases sommaires d’un pan de l’histoire local.

Destinée aux habitants de Basse-Navarre et du Pays Basque, ainsi qu’aux touristes qui souhaitent en apprendre plus sur la région qu’ils visitent, l’exposition se veut attirante, ludique et de lecture facile.

Elle débutera par une présentation de la localisation géographique de la Basse-Navarre et les différentes ères historiques qui précèdent notre sujet afin que le visiteur puisse se situer dans le temps et l’espace. Le cœur du sujet sera ensuite traité en trois périodes : 1. L’Époque Médiévale, la Basse-Navarre en tant que terre du royaume de Navarre (1189-1523), 2. L’Époque Moderne, la Basse-Navarre en tant que royaume (1523-1789), 3. La Révolution et ses conséquences immédiates sur l’organisation territoriale.

L'inauguration est prévue en novrembre 2021.